E-commerce : les différentes solutions

Fabrice Webmastering 6 mn

Dans la grande famille de la création de site internet, il y a un domaine un peu particulier : le e-commerce. Les besoins de ce secteur sont relativement spécifiques : techniques, sécurité, fonctionnalités, données spécifiques (RFM), etc. En fonction des besoins et des objectifs des clients, on peut catégoriser quatre grandes catégories de site e-commerce.
Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution !
Il y a des besoins et des solutions !

E-commerce

Catalogue produits avec bouton PayPal

Il s’agit d’un simple (ou pas) listing de produits auquel on ajoute un bouton de paiement PayPal. Ce n’est pas forcément le moins coûteux, mais souvent le plus facile à utiliser et à mettre en place. Il peut convenir à ceux qui ne vendent qu’un ou deux produits, ou bien dans le but de tester son projet avant de migrer vers une solution plus poussée.

Les solutions Open Source

Depuis PrestaShop jusqu’à Thelia en passant par WooCommerce, elles sont désormais assez nombreuses. L’installation, la configuration ou le design nécessite un minimum de compétence ou de faire appel à une agence web. Le coût de départ reste abordable, mais la maintenance, le suivi et l’achat/développement de modules externes (pour le paiement par exemple), peut faire grimper la facture. Il est nécessaire d’avoir une vision et un budget sur le long terme de son projet, en plus d’être épaulé par une personne/agence qui pourra délivrer conseils et accompagnement.

Les solutions SaaS

Les offres SaaS – solution hébergée locative – se sont pas mal développées ces dernières années. Elles ont l’avantage de proposer une offre « clé en main » et correspondent à la plupart des besoins en e-commerce. Pour avoir testé quelques produits, elles sont relativement facile à prendre en main dans la gestion quotidienne d’une boutique. La mise en place peut-être assez rapide si l’on opte pour un design pré-existant, quitte à développer un design sur-mesure ultérieurement.

Le sur-mesure

Autre possibilité et pas des moindres : le sur-mesure. Avant tout réservé aux très gros projets, le développement d’un site e-commerce sur-mesure nécessite un cahier des charges extrêmement détaillé, des compétences parfois très pointues et un [très] gros budget. On a évidemment l’assurance d’avoir un résultat qui correspond exactement aux besoins spécifiques de son activité marchande. La plupart du temps, les boutiques intègrent directement une équipe de développeurs qui font évoluer le site au fur et à mesure du développement de l’entreprise.

Les places de marchés

Certains acteurs travaillent désormais exclusivement avec des places de marchés (PriceMinister, Fnac, Amazon, Ebay, etc) et utilisent des gestionnaires de flux (qui peuvent également s’adosser à un site e-commerce classique). Les places de marchés permettent aussi, soit d’augmenter ses ventes (en acceptant de se délaisser d’un certain pourcentage de son chiffre d’affaire), soit de tester une activité ou un ensemble de produits.